Grande San Paolo

GrandeSanPaolo1.JPG

Nous quittons Buenos Aires jeudi 7 mai à 23 heures à bord du Grande San Paolo, copie conforme du Grande Francia sur lequel nous sommes arrivés quelques mois plus tôt. Comme nous avons ‘changé’ de bateau à cause des dates, nous n’avons pas de hublot dans la seule cabine passager restante mais sinon la configuration du bateau est totalement identique.
Nous sommes 11 passagers (7 allemands et 4 français) et faisons la connaissance de Guy et Paulo qui « accompagnent » leur véhicule respectif tandis que leurs épouses sont rentrées en avion ; nous partageons leur table et apprécions de pouvoir parler français avec ces deux sympathiques retraités.
Nous faisons trois courtes escales au Brésil : Paranagua, Santos et Rio avant de traverser directement sur Dakar. Durant le voyage, la vie à bord, est à nouveau rythmée par les repas, les parties de ping-pong, la lecture et le visionnage des films ; l’exercice d’évacuation et la visite des moteurs seront aussi des distractions pendant ces 6 jours où nous n’apercevront seulement que quelques poissons volants.

GrandeSanPaolo5.JPG

Nous apprenons que ‘la route’ du bateau prévoit des arrêts en Allemagne, puis en Angleterre et en Belgique(Anvers) avant de faire l’ultime escale au Havre vers le 8 mai. Nous prenons la décision de débarquer en Allemagne afin de gagner la dernière semaine et de descendre par un itinéraire nouveau.