Etienne

Nous trouvons facilement la marina que nous ont conseillée nos amis. Hueso Cue est une magnifique propriété dont l’immense parc, desservi par un chemin de terre bordé d’immenses roseaux, est séparé en deux par un bras du rio Paraná et un petit pont levis piétonnier : dans un secteur de très belles villas en location et dans l’autre la villa familiale d’Etienne, superbe dans un écrin de verdure et de fleurs, en bordure du fleuve. Nous faisons la connaissance de Roméo, d’origine Guyanaise, sympathique instituteur retraité depuis peu, il est installé ici dans son 4X4 Toyota depuis plus d’un mois. Dans la soirée, nous rencontrons ‘le maître des lieux’ et c’est pour nous tous le départ d’agréables heures où nous partageons discutions, repas, apéritifs et une balade géniale à bord du hors bord d’Etienne. Il nous mène « tambour battant » sur le fleuve entre le Paraguay et l’Argentine où les contrebandiers pratiquent leur commerce, dans les étroits canaux envahis par une végétation dense qui dégage une agréable odeur d’humidité alliée aux senteurs des fleurs sauvages, des plantes aromatiques, des essences d’arbres et nous assistons à un magnifique coucher de soleil.

Etienne002.jpg

Etienne022.jpg

Nous passons aussi pas mal de temps à flâner dans le jardin arboré accompagnés par Negrito, le chien du domaine, souvent rejoint par une jolie « fiancée » que nous baptiserons Négrita : En bordure de l’eau un jeune caïman guette ses proies, les colibris virevoltent de fleur en fleur, les perruches piaillent bruyamment, un couple de cardinaux se risque pour voler quelques miettes, des papillons aux couleurs chatoyantes butinent, des plantes exotiques et des orchidées s’étalent sur les troncs (etc).

Etienne034.jpg

Etienne, adore faire de nouvelles amitiés et prête avec grand cœur une partie de ses terres aux voyageurs auxquels il met en plus à disposition salle de bain, toilettes et une superbe cuisine extérieure.

Mais les voyageurs sont faits pour voyager et Roméo s’est résolu à quitter cet havre de paix pour continuer son périple ; nous partirons certainement samedi et garderons le contact avec nos deux nouveaux amis.