Quito

Nous avons accueilli Guitoue et Marcou à l’aéroport et après une première soirée d’accoutumance au changement d’horaire, nous entamons dès le lendemain la découverte de Quito.

Quito25.JPG

La capitale équatorienne située à 2850 m, est depuis notre arrivée couverte d’une chape de nuages qui se dégage un peu en journée mais retombe systématiquement dans la soirée. Nous avons du mal a apercevoir les montagnes qui encerclent la ville avec les maisonnettes accrochées à leurs flancs et les deux hauts volcans (+ de 4600 m) qui la dominent. Cependant, il est très agréable de visiter le centre historique de Quito au départ de la place de l’Indépendance qui abrite le palais gouvernemental ; on se promène dans les petites ruelles étroites et pavées, bordées de superbes maisons coloniales aux balcons en fer forgé très travaillés, on découvre la basilique del Voto National (quasiment de la même hauteur que Notre Dame de Paris), de nombreuses églises richement décorées à la feuille d’or, des petites places arborées et fleuries, mais aussi d’innombrables commerces et restaurants (etc).

Quito3.JPG

De plus, nous avons eu la chance d’assister à la fête « de l’Oriente et des Galapagos » avec de multiples animations de rue, une procession sous les tambours de la fanfare locale, suivi par la foule en habits traditionnels. Un violent orage nous a délogés et nous sommes donc revenus au camping-car dans le Quito ‘moderne’ aux larges avenues et hauts immeubles, déserté en ce dimanche soir.