Colca

Nous passons quelques jours à Puno profitant de la sécurité du camping car pour nous promener ensembles dans le grand marché de la ville. Les étals de fruits multicolores, de légumes de toutes sortes, des montagnes de pommes de terre, des épices odorants, des rayons de poissons bien alignés (mais sans glace), des viandes en plein air, des produits sanitaires, des vêtements, des pains artisanaux, des souvenirs, des restaurants ambulants, il y a TOUT sur le marché de Puno ! Les odeurs, les couleurs, le bruit, l’ambiance, font de chaque visite un moment extraordinaire. De plus, les Péruviens sont très festifs et nous assistons souvent à des animations de rues, fanfares et danses locales très agréables à regarder.

Colca1.JPG

Nous continuons vers Chivay à travers des paysages austères où paissent des troupeaux d’alpagas et de lamas. La saison des pluies s’est installée et nous aurons dans cette région des trombes d’eau qui voilent la visibilité des cimes montagneuses et des hauts volcans. L’humidité et la fraîcheur, ne nous empêcherons pas d’aller nous baigner dans les thermes aux eaux médicinales (rhumatismes, arthrite (etc)) dans une eau à plus de 39° ! Un vrai régal avant d’affronter la piste cahoteuse qui traverse le canyon de Colca.

Colca23.JPG

Le col dominé par de très hautes montagnes, serpente le long de la vallée parmi des centaines de jardins pastoraux étagés parfois très difficiles d’accès. Le chemin étroit monte dans des paysages superbes jusqu’au sommet en offrant des points de vue« a couper le souffle » sur le grandiose canyon. Après avoir passé la nuit à Cabanaconde, petit village typique surplombant le canyon de Colca, nous passerons la matinée à La Cruz del Condor à attendre le passage de l’oiseau sacrée des Andes. De nombreux touristes viennent ici, accompagnés par les agences afin de tenter d’en apercevoir un, et en ce matin brumeux, tous tenus par l’horaire, ils repartiront « bredouilles ».

Colca19.JPG

Quant à nous, notre patiente a été récompensée : Vers 11 heures, alors qu’il ne restait plus que nous sur le site, les nuages se sont enfin dissipés, et un condor est venu jouer dans les courants d’air chauds puis a tournoyé au dessus de nos têtes pendant une dizaine de minutes. Magnifique.

Colca4.JPG