Ah ! Des nouvelles !



Après les îles Lofoten et Vesteralen aux paysages majestueux où nous avons aperçu des phoques et des animaux dont on ignore même le nom (genre de loutre de mer !), des séchoirs à morues à perte de vue, des jolis villages de pêcheurs typiques avec leurs ‘rorbuer’ rouges (cabanes de pêcheurs en bois sur pilotis ) nous sommes montés jusqu'à l'extrême nord de la Norvège.
Beaucoup de voyageurs nous ayant déconseillé le Cap Nord, trop touristique et trop cher, nous avons opté pour le phare le plus septentrional du monde! et c’est réel, il est au bout du monde!
Magnifique dans un site superbe, sauvage et en plus on a pu le visiter !
Nous pouvons, tous les jours et toutes « les nuits », grâce au beau temps "apprécier" le soleil de minuit; difficile de trouver un rythme de sommeil lorsqu'il fait jour et même soleil 24 heures sur 24! Parfois il fait même plus beau la nuit que le jour! Comme il fait « relativement chaud » nous ne pouvons pas « tout » fermer dans le camping car et le soleil nous gène donc pour dormir! Mais nous ne sommes pas fatigués. Nous récupérons vite en découvrant des paysages merveilleux.



Nous avons traversé la Laponie (pas comme nous l'imaginions puisqu'à cette époque il n'y a presque pas de neige!) mais découverts des décors inconnus: désertiques et caillouteux, des arbres aux troncs cramés par la neige dont le feuillage reverdi pourtant, quelques rases végétations qui résistent encore malgré les températures certainement très froides de l'hiver et aux vents glaciaux! C'est plein de marécages et évidemment infesté de moustiques mais le paysage reste fascinant! Nous y avons croisé des immenses troupeaux de rennes que des vrais "Samés"(les lapons) ramenaient sur le bon chemin en quad, des motos neiges garés devant toutes les maisons "en bois"et des petites maisons « sur skis » pour pêcher sur la glace et évidemment quelques « Lapons ou Samés » en habits traditionnels! Beaucoup vendent en bord de route des souvenirs de Laponie (bois de rennes, tapis en peau, poupées …. ou promènent leurs Huskies sur les sentiers où l’on aperçoit le balisage pour la circulation des scooters de neige durant l’hiver!



Notre chemin a croisé celui d’un renard en recherche « de repas » qui s’est prêté gentiment à une séance photo.



Désormais nous allons redescendre tranquillement en profitant à chaque instant de la beauté des paysages.
Les prix sont en général plus chers qu’en France mais comme on a stocké un maximum de nourriture on n’achète pas grand-chose, si ce n’est par gourmandise: glaces (entre 1 et 4,50 euro la glace (genre bâtonnet ou cornets) , petites salades vertes entre 2,80 et 5 euros pièce ..vendues souvent en pot), une carte postale = en moyenne 1,08 euros, un timbre (pour l’Europe) = 1,21 euros
Il existe pas mal de supermarchés genre Lidl et Leader Price, un peu moins chers que les Coop et Spar, mais ils ne donnent pas de poche. En revanche les magasins ont beaucoup de poches en papier et l’environnement est hyper propre. Certes, il y a moins d’habitants que chez nous mais outre la discipline et le respect. Il y a des poubelles (régulièrement vidées) sur toutes les routes et tous les 500 m environ!



Pour les camping-car, c’est le paradis! Inutile d’aller au camping: des toilettes tous les 5 km sur de grands parkings, des vidanges et de l’eau potable gratuite dans toutes les stations essence. Il est en outre relativement facile de trouver des stationnements « sauvages » bien qu’il y est peu de monde, personnes ne nous ennuie nulle part ! Nous avons déjà fait environ 8000 km depuis notre départ mais on ne s’en lasse pas. Il y a tant de choses à voir. Quant à la pêche, c’est miraculeux! Dès qu’il met une canne à l’eau: en mer ou dans les fjords ce sont des morues, des loups, des maquereaux énormes! en rivière ou en lac ce sont des saumons, des ombles chevaliers.