Maroc 2008

Fil des billets

lundi 10 mars 2008

Fin ...


Nous avons parcouru 3500 km à travers des paysages fantastiques et avons eu un temps formidable sauf les trois derniers jours où nous avons eu des orages.
(Temperature moyenne 24°c, maximum 38°c à Agadir)


Nous garderons longtemps le souvenir merveilleux de certains marocains nous ont accueilli avec générosité et une extrême gentillesse, de ceux croisés sur notre chemin et qui nous ont marqué par leur bonté, leur douceur, leur sourire.

dimanche 24 février 2008

Suite ...



Vous verrez donc les puits où soir et matin femmes et enfants vont puiser l’eau, la place Jemaa El Fna et sa grande animation nocturne, les ruelles des médinas où s’entrelacent les commerces, un singe magot dans la forêt au dessus des cascades d’Ouzou, les chèvres qui se nourrissent dans les arganiers, la fabrication de l’huile la plus chère du monde, le port d’Essaouira, des paysages et des scènes de vie magnifiques.




Encore des images ...

Nous avons réussi à réduire quelques photos pour le transfert grâce à un nouveau programme transféré par notre fiston via la messagerie.
Nous vous envoyons donc quelques clichés en vrac de notre fabuleux voyage pour compenser les difficultés précédentes et vous faire profiter de ces merveilleuses images.





vendredi 22 février 2008

Enfin des nouvelles !

Nous traversons des régions très authentiques et typiques où nous apprécions la beauté des kasbas (demeures fortifiées en pisé) jadis habitées par les seigneurs, les riads et les dars (maisons des médinas, ou isolées de plein pied ou à étages avec presque toujours des toits terrasses), les commerces aux étalages de plein vent de viande, de fruits, de légumes ou d'artisanat varié (cuir, bijoux, épices, tapis, babouches ou autre bric à brac).
Un véritable bonheur toutes ces éclatantes couleurs et ces senteurs merveilleuses ! De plus, un climat épatant non ? 35 ° au mois de février sur la côte d'Agadir !

Il règne partout une animation formidable !

Ici les prix ne sont que très rarement affichés et chaque achat est donc l'occasion d'une grande négociation. Cependant nous vous indiquons quelques tarifs courants :

- Le pain (et il est bon) = 0.10 €
- Gas oil = en moyenne = 0.60 €
- Viande = 5 à 6 € en moyenne
- Légumes frais et sans produits chimiques ajoutés entre 0.20 € et 0.60 € le kg
- Café = 0, 50 € au bar pour les touristes !


Des images ...



vendredi 15 février 2008

Progression dans le Pays

Après avoir quitté la ville et son animation nous avons passé quelques jours dans les dunes de Merzouga où après quelques heures de dromadaire (4 heures !), nous avons pu apprécier la quiétude d'un campement Berbère au milieu du désert : accueil chaleureux, tajine de mouton, musique Berbère et nuit sous la tente juste nous et notre gentil guide Saïd. Coucher et levé du soleil au dessus des dunes de sable; c'était grandiose malgré notre mal au derrière !



Nous avons ensuite continué notre descente par la campagne à travers les montagnes de l'Atlas où nous avons pu admirer des paysages sublimes et des scènes de vie touchantes. Le soleil nous inonde et nous apprécions la fraîcheur des températures en haute montagne et la nuit.


La population nous accueille partout à bras ouverts, l'hospitalité marocaine est très touchante et le pays est superbe à cette saison où l'eau coule encore dans certains oueds, les jardins sont verts, les fruits des arganiers commencent à se teinter.

mardi 12 février 2008

Suite ...


Yves et Marilyne sont arrivés mardi après midi mais ne sont sortis de douane que vers 16 h, nous sommes donc partis pour Ouazzane pour notre première soirée de retrouvaille. Apéro, bon repas et champagne ... super ambiance !




Le lendemain matin nous avons traversées des endroits fabuleux au milieu de la campagne marocaine d'où vous découvrirez quelques clichets et visiter la médina de Féz (souk des tanneurs) avant de nous installer confortablement au camping du Diamant Vert.


mercredi 6 février 2008

L'aventure commence ...

Nous sommes partis samedi matin pour Sète en empruntant les chemins de traverse puisque nous devions nous présenter à l’embarcadère vers 17 h dimanche 3 février. Nous avons pris sans nous presser les petites routes de Verfeil, Mazamet, Saint Pons, Mèze, Balaruc. Cependant, lors de notre halte pour le repas de midi devant un magnifique prieuré construit en 807 par Charlemagne la compagnie maritime nous a téléphoné pour nous annoncer que notre traversée était annulée !



Après les premiers moments de « déception et de colère » nous avons décidé de poursuivre jusqu’à Sète pour connaître les modalités de dédommagement. (Remboursement de la réservation Aller, indemnisation de 100 euros et traversée gratuite d’Algéciras / Tanger). Pas le choix, nous sommes partis pour la traversée de l’Espagne (1500 km) à 16 heures samedi après midi et sommes arrivés à l’embarcadère d’Algéciras 1 heure avant le départ sur un bateau pas franchement « touristique » puisqu’il ne transportait que des routiers mais heureux de pouvoir traverser pour notre destination.

A 15 heures dimanche nous débarquions à Tanger et à 17 heures nous étions installés dans un splendide camping devant la grotte d’Hercule creusé par la mer au cap Spartel qui domine le l’océan. Après une bonne nuit réparatrice nous allons visiter en ce lundi matin Tanger en attendant nos amis qui ont embarqué comme initialement prévu sur le bateau de Sète Tanger grâce à la petite taille de leur T4.



Nous visitons la vieille ville qui surplombe la mer, avec ses minuscules ruelles, ses maisons blanches, ses portes cloutées aux couleurs vives, puis nous nous promenons sur la plage et faisons le tour de notre super camping.